Quel est le plus douloureux airsoft ou paintball ?

En ce qui concerne les jeux liés au tir, l’airsoft et le paintball sont probablement parmi les plus populaires. En effet, avec des millions de joueurs à travers le monde, la réputation de ces deux pratiques n’a fait que croître au cours de la dernière décennie.

Malgré leur réputation mondiale, ces deux équipes sportives sont souvent confondues en raison de leurs nombreuses ressemblances. Malgré le fait qu’il s’agisse de deux activités différentes, chacune ayant ses propres caractéristiques uniques, la situation reste complexe.

L’une des principales différences entre ces deux activités est l’utilisation des billets. L’airsoft utilise des billets de 6 mm, tandis que le paintball utilise un calibre de 0,68 pouce ou 17,3 millimètres. Contrairement aux billes de peinture, qui sont spécifiquement conçues pour marquer leurs cibles avec de la peinture, les balles d’airsoft n’explosent pas au contact. Voyons alors les différences entre ces activités.

Le lanceur

Les peintures tirées par les lanceurs ont la réputation de faire des dégâts. En effet, un lanceur tirant une bille de peinture de 3 g avec une puissance normale de 10 joules produit une vitesse de 80 m/s, soit 268 FPS. Les billes de paintball frappent plus fort que les billes d’airsoft en raison de leur taille et de leur poids plus importants. Malgré les résultats impressionnants obtenus par ces outils, nous sommes encore loin d’atteindre les normes fixées par les armes conventionnelles.

Les projectiles

Les amateurs d’airsoft et de paintball se livrent à une rivalité tendue, semblable à celle qui oppose les skateurs et les patineurs à roulettes. Et chaque enthousiaste tient à présenter son sport comme la plus haute forme d’expression. Par conséquent, nous ne trouverons pas de réponses à nos questions dans la communauté des joueurs. Nous voudrions essayer une approche plus pratique.

A lire aussi: où faire de l’airsoft à paris ?

La vitesse et la puissance

Les répliques existent sous différentes formes, chacune avec un niveau de puissance différent. Cependant, la performance par défaut des modèles commerciaux est basée sur un ensemble de règles imposées par la loi. En France, la valeur maximale pour les répliques qui tirent des billets de 6 mm est d’environ 2 joules. Un projectile de cette taille ne doit pas dépasser un poids de 0,46 g.

Un billet de ce type se déplace à une vitesse d’environ 106 m/s sur une distance d’environ 48 mètres sur un sol plat et sans vent. Soit environ 350 pieds par seconde (ou FPS). Cependant, le ressort des AEG ou des répliques à ressort peut être utilisé pour augmenter la puissance d’un boulon, et un bon réglage de hop-up peut être utilisé pour trouver un peu plus de portée.